J'ai déjà essayé plusieurs fois de réussir ou même de m'approcher du résultat d'une brioche, comme on peut en acheter en boulangerie : un bon goût de frais avec une belle mie ... mais en vain.

Dernièrement j'avais remis dans mon panier un beau cube de levure fraîche dans l'espoir de faire une pâte à pizza et autre chose pour l'utiliser. L'autre chose fût donc une Fouace, dont je me suis procurée la recette sur un de mes blogs fétiches et savoureux qu'est celui de "Beau à la louche".

Alors là, je me suis armée de patience, j'ai bien pris connaissance, plusieurs fois plutôt qu'une, de la recette, vérifiant les ingrédients et pesant chacun à l'avance. Et oh miracle, où bien sûrement le fait que j'ai suivit point par point une bonne recette de base, la réussite fut au rendez-vous. Un bon goût avec cette pointe de fleur d'oranger, une texture de fouace incomparable, et la sensation de fraîcheur que dégage une belle brioche.

fouace

Ci-dessous, la recette dudit blog ...

Je m'aperçois que je clame avoir suivit la recette entièrement, mais par gourmandise peut être ou pensant qu'il en fallait plus dans tous les cas, j'ai augmenté la proportion de beurre ;-)

Ingrédients :    1 fouace de 16 portions environ

  --> 30 g de levure fraîche
  --> 125 g de sucre + 1 c.à.s
  --> 595 g de farine + 2 c.à.s (équivalant à 30 g)
  --> 1 c.à.c de sel fin
  --> 3 oeufs
  --> 1 c.à.s de fleur d'oranger
  --> 100 ml de lait tiède
  --> 60 g 100 g de beurre doux mou en dés
  --> sucre perlé pour la décoration

Préparation :

  • Délayez la levure dans 2 c.à.s d'eau tiédie additionnée d'1 c.à.s de sucre. Laissez reposer le mélange durant 15 minutes. Incorporez ensuite les 2 c.à.s de farine, mélangez et réservez.
  • Mélangez la farine et le sucre restant, le sel et les oeufs entiers, versez l'eau de fleur d'oranger et ajoutez petit à petit le lait tiède, tout en mélangeant. Incorporez la levure délayée et pétrissez l'ensemble durant 5 minutes.
  • Passé ce temps, incorporez le beurre à la pâte. Pétrissez sur un plan de travail durant 10 à 15 minutes. Au début, la pâte colle au plan et au doigt, mais déjà au bout de quelques minutes, elle prend forme devient ensuite lisse et rien qu'en la pétrissant on doit sentir que le résultat va être satisfaisant ;-).
  • Déposez la pâte dans un grand saladier huilé à l'huile neutre. Couvrez d'un film plastique et entreposez dans un endroit tiède, à l'abri des courants d'air pour toute une nuit.
  • Le lendemain, la pâte à bien gonflée. Pétrissez-la rapidement sur le plan de travail et formez une couronne que vous déposez sur une plaque du four recouverte de papier cuisson. Au centre de la couronne, à la place du trou, inclure un moule ceinturé de papier cuisson, afin d'éviter que la pâte ne s'y colle. Ce moule permet de conserver le trou de la couronne tant durant la levée que la cuisson de cette dernière. J'ai opté pour un moule en porcelaine de type pot à confiture à l'ancienne.
  • Laissez lever à température ambiante durant 1 heure.
  • Badigeonnez de lait avec un pinceau le dessus et pourtour de la fouace. Saupoudrez de sucre perlé et enfournez dans un four préchauffé à 180°C pour 30 minutes. Surveillez la cuisson pour ne pas que la brioche colore trop. Dans mon cas 15 minutes environs après avoir enfourné, j'ai recouvert d'une grande feuille de papier alu.
  • Laissez refroidir sur une grille à pâtisserie, hors du four. Attendez que la brioche soit entièrement froide avant de tenter de démouler le moule du centre.